SANTÉ, NUTRITION

La digestion, comment ça marche ?

La digestion : comment ça marche

Les signes de dysfonctionnement de certains organes et équipements de notre corps peuvent conduire à des situations très embarrassantes dans la vie quotidienne et entraîner des effets nuisibles sur la santé à long terme.

Vous regardez un film dans une salle de cinéma bondée, puis vous vous ressentez une forte douleur au ventre, vous obligeant à aller aux toilettes en urgence… 

Avant de monter sur scène pour jouer dans une pièce, vous êtes nerveux et avez un estomac violent mal… 

Afin de mieux comprendre pourquoi certaines personnes ont ces problèmes digestifs, nous allons d’abord vous expliquer les différentes étapes de la digestion, puis nous vous donnerons une liste de bonnes habitudes pour être en bonne santé, et enfin nous vous présenterons en détail les caractéristiques des maladies du système digestif que certaines personnes peuvent y en avoir et leurs origines pour mieux préciser le mode de vie que vous souhaitiez suivre pour les éviter.

Les étapes de la digestion :

La première étape débute dans la bouche, ils sont mastiqué par les dents puis commencent leur transformation progressive sous l’action d’enzyme comme l’amylase contenue ici dans les sucs digestifs libérés par les glandes salivaires. La salive permet d’humidifier les aliments puis les enzymes scinde les chaînes de sucre et d’amidon. Les aliments transformés en bol alimentaire sont stimulés dans l’oesophage par les mouvements de la langue, ensuite dans l’estomac par contraction de l’oesophage. La digestion se poursuit dans l’estomac, dans lequel les aliments séjournent d’une heure à quatre heures.

Les enzymes des sucs digestifs transforment les aliments en petites molécules qui peuvent être absorbées par les cellules du tube digestif et utilisées par l’organisme. Il transforme les aliments en petites molécules qui peuvent être absorbées par les cellules du tube digestif et utilisées par l’organisme. 

La digestion commence dès que vous mâchez. Alors que les dents brisent les aliments en petits morceaux, la salive facilite la déglutition et commence la digestion chimique des glucides par le biais d’enzymes appelées amylases. La nourriture descend ensuite dans l’œsophage, un tube d’environ 25 cm de long, menant à l’estomac. 

Le confort digestif passe par un mode de vie sain : 

Afin d’assurer votre confort digestif, il existe de nombreuses habitudes qui devraient faire partie de votre mode de vie pour éviter de souffrir de maladies digestives, qu’on peut résumer comme suit :

  • À heures régulières, mangez vos trois repas par jour ;
  • Réduire la consommation de tabac ; 
  • Éviter de porter des vêtements serrés qui peuvent comprimer votre ventre; 
  • Mâcher doucement avant d’avaler ; 
  • Limiter l’usage des anti-inflammatoires et de l’aspirine ; 
  • Pratiquer une activité physique régulière; 
  • Le moyen le plus simple de réussir est de boire lorsque la soif se fait sentir. 

Comment digérons-nous les aliments ?

Le processus de digestion se répète inlassablement après chaque repas. Grâce à ce système, nous absorbons plus de 90 % des protéines, des graisses et des glucides que nous consommons, un pourcentage légèrement inférieur de vitamines et de minéraux. 

Ce système de digestion est comparable à une ligne de démontage industrielle. Il est composé d’une série d’organes, dont chacun a une fonction spécifique, depuis la rupture des aliments jusqu’à l’absorption des nutriments.

La digestion elle-même est une combinaison de deux processus : 

  • La digestion mécanique 

Ce processus a lieu dans la bouche et l’estomac. Il réduit la nourriture en bouillie. Les dents broient la nourriture en petits morceaux c’est ce que l’on appelle la mastication, puis dans l’estomac, poursuit le travail de fragmenter les aliments en petites molécules.

  • La digestion chimique 

Ce processus a lieu dans tout le tube digestif par l’intermédiaire d’enzymes et de sucs digestifs tels que la salive, l’acide chlorhydrique sécrété par l’estomac ou la bile sécrétée par le foie. 

Après avoir passé dans le sang vers le foie, les nutriments s’utilisent immédiatement par le corps ou  constituent des réserves. 

La façon dont nous mangeons est également cruciale dans le processus digestif ! Il est important de prendre le temps de bien mastiquer avant d’avaler. 

Gardez à l’esprit qu’un repas doit durer au moins 20 minutes. Il est important de manger trois repas par jour  à heures régulières.

Quant à l’activité physique, des pratiques douces comme la méthode Pilates et le yoga, sont souvent recommandées en cas de troubles digestifs.

Les troubles digestifs : Quelles caractéristiques ? Et quelles sont ses origines? 

Digestion

Le terme « troubles digestifs » fait référence à de nombreux types de difficultés digestives. Ces troubles peuvent être ponctuels – au cours d’une période particulièrement chargée psychologiquement par exemple – ou chroniques. 

L’apparition d’un trouble digestif ou, plus largement, d’une mauvaise digestion peut être liée aux facteurs suivants : 

– Perturbation ou faiblesse d’un des organes clés de la digestion : œsophage, estomac, intestin – Facteurs psychosomatiques ou émotionnels tels que le stress, l’anxiété, la colère, l’excitation, la tristesse (c’est ce qu’on appelle le stress digestif).

– Une alimentation trop riche en graisses, trop copieuse, plus généralement inadaptée -La dyspepsie se manifeste par un inconfort chronique, centralisé dans la région de l’estomac ou de l’épigastre. 

Ce trouble se caractérise par des douleurs intestinales, des ballonnements, une sensation de « mal digéré », de « débordement » après avoir mangé, ou, à l’inverse, une sensation de « satiété » précoce. 

Les troubles du système digestif comprennent des problèmes et des maladies qui affectent plusieurs éléments de ce système et ceux qui n’en affectent qu’une partie. Nombreuses et variées, elles peuvent parfois être causées par des allergies ou des intolérances alimentaires.

 – L’aérophagie se produit lorsque votre estomac se remplit d’une grande quantité d’air qui provoque un gonflement, des douleurs intestinales et des éructations (par exemple, si vous avalez trop d’air en mangeant ou pendant la journée, ou si vous mâchez de la gomme ou vous fumez). Les femmes enceintes sont plus exposées au risque de développer une aérophagie.

Si vous présentez l’un des symptômes suivants :

 – Déshydratation (crampes, yeux creux, envie d’uriner peu fréquente), ce symptôme survient après la prise d’un nouveau médicament.

Des difficultés à avaler (aliments et autres), vous maigrissez brutalement et avez de la fièvre et persistez longtemps.

On vous conseille de ne pas hésitez à observer vos selles et consultez votre médecin. 

Pour une meilleure digestion, vous devez maintenir une alimentation saine et équilibrée, riche en aliments naturels bons pour le corps et le cerveau.

Tenez-vous compte de votre système digestif lorsque vous mangez? Et comment?

Dites-nous en commentaires.

Laisser un commentaire