SANTÉ

3 Trucs de dingue pour booster son immunité

3 trucs de dingue pour booster son immunité

Immunité, qu’est-ce que c’est vraiment ? 

Vous êtes en train de se poser la même question et pleins d’autres n’est-ce pas ? 

En effet, L’importance d’avoir un système immunitaire fort était toujours énorme, mais quand le COVID-19 a bouleversé le monde, l’évocation de ce terme s’est amplifiée : « il faut booster son système immunitaire, il faut bien manger pour renforcer son immunité ». 

L’immunité est un sujet de recherche auquel tous les scientifiques se soucient, et nous en sommes également très préoccupés.

Les êtres vivants sont toujours en contact avec des agents pathogènes, par exemple des bactéries ; des virus et des parasites, pour se protéger contre l’intrusion de ces agents pathogènes dans l’organisme, il existe des barrières tels que la peau ou les larmes. 

Malgré ces barrières, des agents pathogènes réussissent à s’introduire dans l’organisme. Alors, c’est là que notre immunité entre en jeu. Nous avons deux manières de répondre à une attaque d’un agent pathogène : la réponse immunitaire innée et acquise. 

On peut déduire que l’immunité est un indispensable parce qu’elle permet à notre organisme de se défendre et de se protéger contre toutes substances étrangères tels que le virus COVID-19, c’est pour cela qu’on vous demande de manger sainement afin d’avoir la capacité de résister contre le virus, et de rester loin des gens âgées parce que le vieillissement rend le système immunitaire très vulnérable.  

Les différents types d’immunité: 

La fonction de notre système immunitaire est de distinguer les substances étrangères de celles qui font partie de notre propre corps, les parties de toutes substances étrangères qui sont reconnues par notre système immunitaire portent le nom d’antigènes. Ces derniers sont présents sur les bactéries, les virus et les cellules étrangères introduites dans l’organisme à l’occasion d’une transfusion ou d’une greffe d’organe, il peut également s’agir de produits chimiques. Afin de distinguer ses différents types, on va vous détailler les caractéristiques spécifiques à chacun des deux :

     1/ Immunité innée

La première ligne de défense de notre organisme contre des substances étrangères est constituée par les différentes barrières physiques qu’il possède pour empêcher leur entrée : les larmes, l’acide gastrique et la peau.

Cependant, si les substances étrangères arrivent à dépasser les barrières par exemple par des bactéries pénétrant dans l’organisme à travers la peau, les antigènes rencontrent de grands globules blancs non spécifiques appelés macrophage (signifie gros majeur) qui résident dans la peau.  

Si le macrophage arrive à détecter que l’antigène est un étranger et qui n’appartient pas au corps, il l’engloutit grâce à un processus appelé phagocytose et peut le détruire. L’inflammation au niveau du site entraîne aussi la sécrétion de petites protéines nommées cytokines qui aident à réguler la réponse immunitaire et attirer des macrophages supplémentaires vers le site à partir de la circulation. Cette réponse initiale et immédiate est appelée innée, elle n’est pas spécifique et elle ne conserve aucune mémoire de cette rencontre avec l’antigène. Elle ne devient efficace que lorsque l’organisme est confronté à plusieurs reprises au même antigène. 

     2/ Immunité acquise

En deuxième lieu, la réponse immunitaire acquise qui est plus lente à se mettre en place. En effet, parfois la réponse innée n’est pas suffisante pour éliminer l’antigène. En plus de leur capacité de phagocytose, les macrophages peuvent aussi transporter l’antigène vers des sites où une réponse immunitaire est acquise, adaptée à cet antigène particulier. 

Lorsqu’un macrophage portant un antigène pénètre le système lymphatique, il est transporté à travers un réseau de vaisseaux lymphatiques vers les organes lymphoïdes. Ces derniers, riches en deux types de leucocytes : lymphocytes B et T qui sont distribués dans des sites stratégiques à travers le corps pour réagir face aux antigènes. De nombreuses cellules B et T circulent également dans le sang. Elle se caractérise alors par une spécificité et une mémoire immunitaire

Astuces pour renforcer son immunité : 

Pour pouvoir résister aux maladies facilement, il est primordial de se soigner et de se protéger.

Avoir un système immunitaire fort est équivalent à dire qu’on est bien protégés contre les dangers extérieurs, en effet il est possible de booster l’immunité grâce à une bonne hygiène de vie en maintenant un sommeil de qualité, pratiquer du sport quotidiennement et surtout avoir une alimentation saine et équilibrée.

  • Vitamine C

Vitamine C pour accroître son immunité

Pour parvenir à une bonne santé et une bonne forme, les aliments riches en vitamine C sont privilégiés vu leur rôle crucial dans le mécanisme immunitaire, étant donné que cette vitamine n’est pas produite par le corps, donc elle doit être obligatoirement acquise par l’alimentation. On retrouve la vitamine C en fruits rouges, le kiwi, le brocoli, le poivron rouge.

  • Vitamine D

Vous aurez besoin également de la vitamine D pour pouvoir activer le système immunitaire de défense. Grâce à la lumière du soleil, notre peau produit la vitamine D. Elle est présente également dans les aliments de la famille des alliacées tels que l’ail, l’oignon. Si vous n’appréciez pas ces aliments, vous pouvez acheter des compléments alimentaires par exemple en vitamine D surtout en hiver lorsque le soleil n’est pas là. D’ailleurs, les compléments alimentaires ont pour but de compléter le régime alimentaire normal en apportant des nutriments en grande quantité pour pallier le manque de l’organisme. 

Trois symptômes d’un système immunitaire affaibli :

Rhume

La fatigue, des rhumes, des maux de gorge… peuvent être un signe d’un système affaibli. L’alimentation joue également un rôle majeur dans le renforcement de l’immunité, donc une mauvaise alimentation peut affaiblir notre immunité, ainsi que le stress ou des infections qui peuvent empêcher l’accomplissement de certaines fonctions basiques.

Il est primordial de connaître les symptômes que votre corps vous envoie pour essayer de savoir l’origine de la faiblesse et la compenser par la suite.

Tout d’abord, le fait de se sentir toujours fatigué, un système immunitaire affaibli génère de la fatigue. Certes, on peut se sentir fatigué de temps en temps mais il existe des symptômes qu’il ne faut pas négliger (une fatigue continue ; se sentir exténué lors du réveil).

Ensuite, si vous attrapez facilement le virus de la grippe, maux de gorge ou rhumes donc votre système ne permet pas votre défense comme il le faut.

Puis, quelques personnes souffrent de réactions allergiques plus que d’autres, parce que leur système ne bloque pas les influences du pollen, la poussière. 

Notre petit mot de conclusion : 

Comme vous pouvez le déduire, l’immunité c’est ce qui permet de protéger notre corps contre tous les agents infectieux, c’est pour cela il faut prendre soin d’elle tout ayant une bonne alimentation, un sommeil de qualité et pleins d’autres conseils qu’on vous a cité en haut. Tout affaiblissement de ce système peut conduire la personne à des pathologies et des maladies.

Herboristerie Principale vous encourage à booster votre système immunitaire parce que votre santé est notre priorité. Dites-nous en commentaire, quels sont les aliments que vous mangez pour renforcer votre système immunitaire ?

Pour plus d’informations, manifestez-vous en commentaires. 

Laisser un commentaire